Paysage

Conformément à la convention européenne sur le paysage, le terme paysage désigne une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels ou humains et de leurs interrelations.

Il s’applique à tout le territoire et porte sur les espaces naturels, ruraux, urbains et périurbains. Il concerne tant les paysages pouvant être considérés comme remarquables que les paysages du quotidien et les paysages dégradés.

La Convention du Conseil de l’Europe sur le paysage emploie dans son préambule et son article 2 les trois qualificatifs de « remarquable », « du quotidien » et « dégradé ». Cependant, elle ne reconnaît pas une hiérarchie entre les paysages qui servirait de fondement à une hiérarchie des interventions. Au contraire, elle invite à une politique du paysage globale, concernant tous les types d’espaces, de milieux et de territoires.

Par ailleurs, les appréciations de « remarquable », « du quotidien » et « dégradé » sont variables et évolutives dans l’espace et dans le temps. Tel paysage peut être considéré comme dégradé dans une situation géographique, culturelle ou économique particulière, et être considéré comme remarquable dans une situation géographique, culturelle ou économique différente. Enfin, au sein d’un même paysage, certains éléments peuvent aussi être considérés comme remarquables, du quotidien ou dégradés.

La qualification de remarquable, du quotidien ou de dégradé d’un paysage est liée aux « valeurs particulières qui leur sont attribuées par les acteurs et les populations concernés » et qui sont identifiées à l’occasion des opérations d’identification, de caractérisation et de qualification des paysages.

 

 

 

 

Voir aussi

  • Espace périurbain
  • Paysage dégradé
  • Paysage du quotidien
  • Paysage remarquable

Retour au glossaire

Dernière mise à jour