Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 - un groupe de 30 citoyens qui représente la diversité du Grand-Duché de Luxembourg accompagne la consultation internationale Luxembourg in Transition visant un territoire zéro carbone et résilient

La consultation Luxembourg in Transition – Visions territoriales pour le futur décarboné et résilient de la région fonctionnelle luxembourgeoise vise à réunir des propositions stratégiques d’aménagement du territoire et à produire des scénarios de transition écologique à l’horizon 2050 pour le Grand-Duché de Luxembourg et ses territoires frontaliers. Il s’inspire des grandes consultations menées telles que celles du Grand Paris ou du Grand Genève.

 

10 équipes internationales d’architectes, urbanistes et spécialistes des sciences sociales, choisies à l’issue de l’appel à candidature, travaillent depuis octobre 2020 et présenteront leurs travaux dans le cadre de la première phase de la consultation fin janvier 2021.

 

Le ministre de l’Aménagement du territoire a souhaité mettre en place en parallèle un Comité de citoyens pour discuter de manière ouverte sur les solutions qui seront proposées, donner la vision de la population et faire des propositions qui pourront servir d’inspiration dans le cadre des travaux du futur Programme directeur d’aménagement du territoire (PDAT). À cette fin, un groupe composé de 30 citoyens vient d’être mis en place. Dénommé Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050, il a débuté ses travaux hier soir (18 janvier 2021) en présence du ministre Claude Turmes pour qui « lorsque nous parlons de l’avenir de notre territoire, nous devons donner la possibilité aux femmes et hommes de tous âges et horizons confondus, qui habitent notre pays ou qui y travaillent, de donner un avis sur ces sujets et avoir le courage de les écouter ».

 

Ce recours à une participation citoyenne active se fait aussi dans la continuité de la démarche de 2018 ayant collecté les prises de position des citoyens lors d’un processus participatif pour la refonte du PDAT (www.notrefuturterritoire.lu). Pour Claude Turmes, le BiergerKommitee Lëtzebuerg 2050 est « une approche pionnière au Luxembourg, un nouveau jalon dans la démarche de la participation citoyenne. Je souhaite que le comité puisse devenir, tout au long du processus, un véritable laboratoire de démocratie, cette fois-ci tourné plus particulièrement vers la question du changement climatique et de son impact sur le territoire et du rôle de l’aménagement du territoire pour y faire face et apporter des réponses et solutions concrètes. »

 

Une première version du nouveau Programme directeur d’aménagement du territoire (PDAT) est prévue pour début 2022 sur base /entre autres des résultats de la consultation internationale et des études qui tiennent compte des recommandations proposées par les citoyens en 2018. Le projet de PDAT sera alors soumis à une consultation citoyenne afin de donner la possibilité à tous les acteurs de participer à sa finalisation.

 

Une sélection rigoureuse

C’est l’Institut d’études d’opinion luxembourgeois TNS Ilres qui a été chargé par le DATer de sélectionner les 30 participants au Biegerkommitee Lëtzebuerg 2050. L’objectif recherché est de refléter au mieux la diversité de la société luxembourgeoise. Un appel public à candidature a été lancé en décembre dernier, complété par un tirage au sort dans la base de données de TNS Ilres. Parmi les 250 candidatures soumises, l’institut de sondage a ensuite effectué une sélection indépendante selon toute une série de critères, tels que sexe, âge, origine, occupation etc.

 

Un programme de travail dense

Dans le but de pouvoir évaluer la complexité des futurs défis territoriaux, les membres du Biergercommittee Lëtzebuerg 2050 participeront à des conférences et recevront des informations de la part d'experts sur des sujets de planification territoriale tels que la mobilité, le logement, les infrastructures, la gestion de l'eau, la biodiversité etc., tout ceci dans une perspective de changement climatique. Une dizaine de ces événements d'information, de formation et de discussion seront ainsi proposés au cours de la première partie de l'année 2021. Les conférences seront publiques et suivies de séances de travail à huis clos où le groupe débattra des différents sujets. Il sera aussi confronté aux équipes pluridisciplinaires de la consultation internationale Luxembourg in Transition qui développent en parallèle leurs propositions.

 

Sur la base des enseignements recueillis, le Biirgerkommitee Lëtzebuerg 2050 entamera, dans la deuxième partie de l’année, un travail sur ses propres propositions quant à la façon dont le territoire du Luxembourg devrait être organisé pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Ces propositions pourront ainsi servir à la formulation du Programme directeur d’aménagement du territoire.

 

Soutien scientifique et secrétariat

Le groupe sera accompagné scientifiquement et professionnellement : Dr. Léonie de Jonge (Université de Groningen) et Dr. Raphaël Kies (Université du Luxembourg) analyseront le déroulement du projet avec leurs équipes respectives et le soumettront à une évaluation scientifique. Le bureau Stoldt Associés est chargé d’assurer la coordination et l’animation du Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050.

Dernière mise à jour