Région Sud

L’élaboration d’un plan directeur régional dans la région Sud

Le ministère a lancé fin 1998 une première initiative pour sensibiliser les douze communes de la région Sud à coopérer plus étroitement en matière d’aménagement du territoire. Une telle coopération s’impose, vu les défis auxquels la région est confrontée, à savoir la reconversion des friches industrielles et la restructuration d’une région industrielle.

Avec la signature d’une première déclaration d’intention, les douze communes concernées ont marqué leur volonté à lancer ensemble avec l’Etat un plan directeur régional conformément aux dispositions de la loi du 21 mai 1999 concernant l’aménagement du territoire. Depuis, de nombreux travaux préparatoires à caractère informel ont été réalisés :

  • Analyse des forces et faiblesses de la région (1998):

Ladite étude présente la situation de la région Sud de l’époque, tout en mettant en évidence ses potentiels de développement et les problèmes à résoudre. Les constats faits par l’étude ont été analysés par les élus locaux lors d’un forum.

  • Observatoire régional Sud – ORESUD (à partir de juillet 1999):

ORESUD gère au niveau de la région Sud un système d’information géographique centralisé composé de nombreuses banques de données thématiques, à la fois statistiques et cartographiques, indispensables à toute planification à l’échelle régionale et locale.

  • Première conférence régionale (décembre 1999):

Le 10 décembre 1999, le DATer a organisé conjointement avec les communes une première conférence régionale à la Kulturfabrik à Esch-sur-Alzette. Pendant une journée, environ 200 personnes ont participé à cinq ateliers différents pour analyser la situation actuelle et proposer des pistes pour le développement futur de la région Sud.

  • Concrétisation de la reconversion des friches industrielles (2000):

Le développement régional a été intégré dans la stratégie ministérielle adoptée pour la reconversion des friches industrielles. Plusieurs séances d’information ainsi qu’un voyage d’études au «Ruhrgebiet» ont été organisées pour les élus locaux et les participants à la conférence régionale.

  • Syndicat régional PRO-SUD (à partir de mai 2003):

Conformément aux conclusions de la conférence régionale, les douze communes de la région Sud ont créé en mai 2003 le syndicat régional PRO-SUD qui est en même temps devenu porteur du projet ORESUD. Depuis sa création, le syndicat PRO-SUD a, entre autres, organisé des «conférences d’avenir» (Zukunftskonferenzen) (2004), élaboré un concept directeur (2005) et créé une cellule de management régional (2006).

  • Valorisation des paysages urbains dans la région Sud (à partir de 2002):

Améliorer la qualité de vie dans une région urbaine veut notamment dire promouvoir la qualité des paysages urbains qui la caractérisent. C’est pour cette raison que le DATer a participé activement à deux projets transnationaux «New ... urban landscapes» et «SAUL» (jusqu’à juin 2008) dans le cadre desquels des études et projets concrets ont été mis en œuvre dans la région.

  • Elaboration de la vision spatiale « Côte du Sud » (2007 à fin 2008)

La vision spatiale constitue une première phase de planification dans le cadre de l’élaboration du Plan Régional Sud. Elle est le fruit d’un effort commun des 12 communes de la région Sud, du DATer, de PRO-SUD et d’experts externes. Elaborée dans le cadre du projet européen « SAUL2ext », elle a également bénéficié d’un échange d’expériences transnational. La vision spatiale fut présentée le 9 décembre 2008 aux acteurs locaux et régionaux.

Dernière mise à jour