Région Ouest

Le Ministère de l’Intérieur et de l’aménagement du territoire a été sollicité en 2006 par des acteurs politiques de la région Ouest afin d’entamer le processus en vue de l’élaboration d’un plan directeur régional. A cette fin, il importe de se faire une image de la région en question. La phase du cadrage et de l’orientation régionaux dans le processus informel vise ainsi la définition, sur base d’une étude des forces et faiblesses, des objectifs du développement régional et de leurs priorités.

L’étude des forces et faiblesses de la région

L’élaboration de l’étude des forces et faiblesses s’inscrit dans le processus informel du plan directeur régional :

  • La procédure prévue par la loi est cadrée par un processus informel qui soutient la démarche officielle et qui a comme objectif d’ouvrir le débat sur le plan régional, d’abord au niveau des communes et ensuite à tous les acteurs concernés et intéressés par le développement régional. Il faut voir, en effet, que le développement régional ne concerne pas seulement les communes et l’Etat, et que de nombreux aspects du développement régional nécessitent une bonne intégration des acteurs régionaux.
  • L’intégration des acteurs régionaux vise un échange de vues fructueux sur base duquel l’acceptation du plan régional et donc sa mise en œuvre pourra être renforcée. De plus, il est important qu’un certain dynamisme soit maintenu au niveau régional, en vue de concrétiser des projets communs également avec d’autres acteurs que les communes ou l’Etat.
  • La conférence régionale est l’instrument privilégié pour garantir la participation des acteurs régionaux. Dès que l’étude des forces et faiblesses est terminée, il est prévu d’organiser une première conférence régionale afin de discuter les résultats. Les résultats de l’étude, ainsi que les résultats de la conférence régionale seront pris en considération lors de la procédure formelle qui suivra.

En général, une étude des forces et faiblesses contient les volets suivants :

Structure de l’espace et données démographiques

  • Description de la structure géographique
  • Démographie
  • Situation du marché immobilier
  • Potentialités de terrains

Situation économique

  • Structure de l’économie
  • Marché de l’emploi
  • Finances communales
  • Tourisme

Infrastructures techniques

  • Organisation des administrations communales
  • Infrastructures de transport
  • Infrastructures de communication
  • Infrastructures générales (eaux, eaux usées,…)

Centralité

  • Médecins
  • Magasins
  • Coopérations régionales

Culture, Sports

  • Education
  • Infrastructures de culture et de sport

Une étude des forces et faiblesses a une structure de base fixe. Mais vu le fait que chaque région est différente et que les intérêts, craintes, idées et soucis des acteurs régionaux sont différents, les communes peuvent proposer des thèmes qu’il faudrait également analyser dans le cadre de cette étude. Cette approche, qui a déjà été appliquée dans d’autres régions du pays, sert également à animer le débat lors de la présentation des résultats.

Pour discuter les thèmes et le contenu de l’étude avec les communes, plusieurs réunions ont eu lieu en mai 2006. Basé sur les résultats de ces réunions, un premier questionnaire a ensuite été envoyé aux communes de la région.

En ce qui concerne le volet technique de l’étude, le DATer a établi un questionnaire pour les données spécifiques de chaque commune. Par ailleurs, il s’occupe de la mise à disposition des données de base (population, marché du travail, etc.). Un bureau d’études, qui a été chargé de l’élaboration de l’étude, était à disposition des communes afin de compléter le questionnaire dans les délais prévus. Le groupe de travail technique pour l’étude était composé des techniciens des communes, du bureau d’études et du Ministère de l’Intérieur et de l’aménagement du territoire.

Les données reçues par les communes, ministères et autres institutions publiques ont été rassemblées par le DATer. Puis, l’analyse afférente a été réalisée par le même bureau d’études.

La prochaine étape consiste à présenter les résultats aux communes afin de discuter les conclusions de l'étude.

Dernière mise à jour